WEB Eglise Evangélique Index du Forum

WEB Eglise Evangélique


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOYEZ LES BIENVENUS 
Publicités abusives de Google.Ne pas tenir compte merciPublicités abusives de Google.Ne pas tenir compte merciPublicités abusives de Google.Ne pas tenir compte merci  
Temoignage d'une ex rockstar libéré par DIEU :Brian Welch (Korn)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    WEB Eglise Evangélique Index du Forum -> . -> TEMOIGNAGE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Bible Parole de DIEU
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2010
Messages: 258

MessagePosté le: Mer 17 Fév - 06:58 (2010)    Sujet du message: Temoignage d'une ex rockstar libéré par DIEU :Brian Welch (Korn) Répondre en citant

Temoignage d'une ex rockstar libéré par DIEU :Brian Welch (Korn): «Je nourrissais un certain nombre de fantasmes diaboliques !»



Qui aurait pu imaginer que Brian Welch deviendrait un jour un «Jesus addict» ? Connaissait-il d’ailleurs les conséquences d’un cri lancé à Dieu, lorsqu’en 2005, il demande au Christ de le sauver de lui-même ?
Esclave de l’alcool, puis de la drogue, l’ancienne star du néo-metal a connu des années de dépression que le succès ou l’adoration de millions de fans ne pouvaient résorber.
Comme il l’écrit dans son livre, dont la version française vient de paraître aux éditions Première Partie, il ne parvenait pas à «sortir de ce cercle diabolique».
C’est à Bakersfield, en Caroline du sud, que l’ancien guitariste de Korn a connu une enfance paisible. Vers l’âge de dix ans, il commence à s’intéresser à la musique, et deviendra même «accroc à la guitare», lorsqu’il écoutera «Back in black», un album du groupe AC/DC. Hasard ou coïncidence, ses goûts musicaux ne sont pas les seuls à l’entraîner dans un univers ténébreux. «Lorsque je ne jouais pas de la guitare», raconte-t-il, «j’adorais regarder des films d’horreur. Je nourrissais un certain nombre de fantasmes diaboliques !».
Et avec Korn, la descente aux enfers s’amorce très rapidement. Les textes se veulent toujours plus trash.
Il se souvient notamment de la préparation de l’album «Follow the leader» où son ami Jonathan a écrit la chanson «My gift to you» (mon cadeau pour toi). «Jonathan avait quelques soucis avec sa copine, alors il lui avait dédié quelques paroles un peu glauques, qui parlaient de l’étrangler jusqu’à la mort et de faire l’amour à son cadavre…». L’arrivée de la marijuana n’arrangera pas leur inspiration, bien au contraire ! Brian Welch en est aujourd’hui pleinement conscient : «les drogues vous aspirent en vous laissant l’illusion que vous restez maître de vous même, mais vous vous transformez très vite en monstre incontrôlable».«Une âme perdue»La star n’était en réalité qu’un zombie «défoncé à longueur de journée» et côtoyant l’univers du porno, qui «se rapproche énormément de celui de la musique» pour la simple raison que «tout tourne autour de l’argent ! Et aussi parce que la plupart des gens sont dépressifs et alcooliques…», confie-t-il encore dans son livre. Les deux univers sont tellement proches que l’équipe de la tournée de Korn, distribuait des passes VIP «à toutes les jolies filles qu’ils trouvaient dans la foule, pour les inviter à faire la fête avec le groupe, après le concert».
Etant donné qu’il était impératif qu’elles soient célibataires, «certaines allaient jusqu’à quitter leur compagnon dans la foulée…».

Heureusement, un matin, son ami Eric se sent inspiré et poussé à lui envoyer un mail, dans lequel il lui écrit : «Brian, je ne veux pas te paraître bizarre, ou quoi que ce soit dans le genre, mais je lisais ma Bible et ce passage m’a fait penser à toi (Matthieu 11-28-30). Je ne savais pas pourquoi, mais j’avais comme un sentiment que cela aurait du sens pour toi et que je devais t’en faire part».
Brian Welch ne manquera pas de saisir cette perche divine. Sans attendre, il lui répond : «je suis une âme perdu mec. Ma vie n’a plus rien de marrant. J’ai accepté Jésus dans mon cœur quand j’étais enfant, et j’avais senti un truc se passer en moi. Je veux revenir à ça, mais j’ai jamais prié ou quoi que ce soit dans le style. Je me sens coupable de ne pas aller à l’Eglise».

Eric tente alors de lui expliquer les bases de la foi chrétienne… «Brian, aller à l’Eglise, ne fais pas de toi un chrétien, tout comme t’asseoir dans un garage ne fait pas de toi une voiture. Tu n’as pas à te donner en spectacle pour accepter le Christ dans ta vie.
Il te suffit de te mettre à genoux où tu te trouves et que tu dises ”Seigneur, je suis désolé pour mes péchés, pardonne moi et viens vivre en moi”, c’est tout !
Après cela, prie autant que tu le peux, lis ta Bible tous les jours et prends de bonnes décisions».
Brian Welch ressentait son besoin de Jésus, mais il craignait cependant de devenir «un de ces gars bizarres que l’on voit sur la chaîne chrétienne».

Renaissance

Au cours d’un voyage en avion, une vision s’empare de son esprit et lui montre qu’il allait mourir prochainement. Quelques jours plus tard, vers 5h du matin, Brian Welch ressent tous les symptômes de la crise cardiaque. «Je ne pouvais plus respirer, je transpirais à grosses goûtes»… Une angoisse terrible l’envahit et le conduit finalement dans une église évangélique, le 9 janvier 2005. Après la prédication du pasteur, Brian Welch se lève, accepte Jésus dans sa vie et commence à nourrir une relation personnelle avec le Christ.
Aidé par un ami chrétien, il jette toute sa réserve de drogue dans les toilettes.
C’est le début de sa renaissance. Comme il le raconte dans son livre : «les trois jours qui ont suivi, je n’ai fais que trois choses : manger, dormir, et prier. J’étais seul avec Dieu. A partir de ce moment, mon addiction aux drogues a commencé à me quitter. Je pouvais ressentir Dieu en moi, tous les jours».

Pour Brian Welch, c’est la fin d’un monde où il était la star, et c’est désormais le début d’une vie où il apprend à devenir serviteur du Christ. La transformation est radicale, et c’est en prière qu’il conclut son ouvrage : «Merci Père de m’avoir invité dans ton cœur et de m’avoir montré la réalité de ton paradis, et merci pour ton amour inconditionnel et intarissable. Merci d’avoir envoyé ton fils Jésus sur Terre pour mourir à ma place. Merci Seigneur de m’avoir sauvé de moi-même.
Merci d’avoir tout transformé pour le meilleur, et merci de m’utiliser comme un de Tes canaux».

_________________
ACCUEIL
CLIQUEZ SUR LE LIEN
http://webeglisevangelique.xooit.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 17 Fév - 06:58 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    WEB Eglise Evangélique Index du Forum -> . -> TEMOIGNAGE Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com