WEB Eglise Evangélique Index du Forum

WEB Eglise Evangélique


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOYEZ LES BIENVENUS 
Publicités abusives de Google.Ne pas tenir compte merciPublicités abusives de Google.Ne pas tenir compte merciPublicités abusives de Google.Ne pas tenir compte merci  
Au secours ! On n'a plus de repère.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    WEB Eglise Evangélique Index du Forum -> PREDICATIONS -> EPREUVES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Bible Parole de DIEU
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2010
Messages: 258

MessagePosté le: Dim 14 Fév - 11:55 (2010)    Sujet du message: Au secours ! On n'a plus de repère. Répondre en citant

Au secours ! On n'a plus de repère.
Il me semble entendre ce cri venant de la plupart des jeunes de notre nation.
Les statistiques sont éloquentes : selon l'INSERM, huit cents jeunes français meurent chaque année par suicide et 30 % des ados ont des idées suicidaires. Les jeunes boivent, fument et ont des relations sexuelles de plus en plus tôt et la moitié des 15-19 ans a déjà pris du cannabis. Aujourd'hui, disait un père désabusé : je ne contrôle plus mes enfants, on vit dans un déséquilibre permanent. Comment peuvent-ils coucher avec quelqu'un comme ça, se droguer tant et plus, passer leur vie au téléphone sans jamais se sentir concernés par les tâches qu'exige la vie en famille ?
Indéniablement, le malaise est bien réel. Tout a basculé, raconte une maman, quand Alex a eu 16 ans. Il est devenu tout à coup insolent avec les profs, il séchait les cours ou passait de longs moments prostré dans sa chambre. Avec deux copains, il s'est mis à fumer du hasch. Il disait qu'il n'était bon à rien, qu'il voulait mourir. Une fois, je l'ai rattrapé alors qu'il enjambait la fenêtre. Un jour, il a saisi mes poignets et m'a plaquée violemment contre le mur. Je tremblais, paralysée, désemparée.
Les enfants-rois.           Sans nul doute, les jeunes ont besoin de retrouver des repères. En plus de cette situation de détresse, les spécialistes de la jeunesse tirent la sonnette d'alarme en évoquant le problème des enfants rois. Le jeune, disent-ils, est roi aujourd'hui, dans notre société occidentale : Roi à l'école, où il consomme de l'apprentissage sans accepter d'être noté ou puni. Les parents, qui en principe, sont les représentants (responsables) de la cellule familiale et de l’éducation de l’enfant, trouvent pour un grand nombre, normal que ce soit les enfants qui traitent les problèmes scolaires et dans la rue. Quelle démission! pauvres enfants quasi orphelins ! Roi dans la rue, où les marques rivalisent de combines séductrices pour l'inciter à acheter, consommer, exiger, roi surtout dans la famille, où ses parents, agenouillés dans une adoration perpétuelle, lui expliquent patiemment à 23 h 30, qu'il serait bon pour lui d'arrêter de téléphoner à cette heure-là et d'aller dormir.

Besoin de cadres, de modèles et de références.           Quelqu'un a écrit : Quand on ne vise que le bonheur immédiat de son enfant, on risque fort d'en faire un être malheureux et sans repères. Si ses parents sont toujours allés au-devant de ses désirs pour les satisfaire dans l'instant, l'enfant ne comprendra pas que d'autres lui imposent leur volonté ou lui opposent leurs interdits. Il provoquera et harcèlera tous ceux qui peuplent ce royaume imaginaire où il agit en tyran que rien ne doit frustrer. Cette guerre perpétuelle avec le monde l'empêchera de canaliser son énergie pour se construire. Or, qu'attendent ces jeunes? Que des adultes attentifs et responsables (qui ne craignent pas de paraître moins aimants) se dressent en face d'eux avec fermeté et bienveillance.

On oublie trop souvent que tout ne repose pas sur l’éducation nationale et ses Ministres successifs. On oublie trop souvent aussi que les adultes sont des exemples (des références) : ils doivent donner envie de vivre, être des modèles d'optimisme, de bien-être, de bonheur. Si le dialogue, la compréhension, la pédagogie sont comme autant de moyens d'harmoniser les relations entre adultes et jeunes, ils ne sont cependant pas encore suffisants. Réfléchissons aux besoins spirituels de chacun. N'est-ce pas là le paramètre qui manque cruellement aujourd'hui? La Bible déclare : "Si l'Eternel ne bâtit la maison, ceux qui la bâtissent, travaillent en vain Psaume 127/1". Les jeunes ont un esprit qu'il est nécessaire d'éveiller aux réalités spirituelles. Dans "Osée 4/6" Dieu nous déclare : "Mon peuple se détruit parce qu’il lui manque la connaissance."           "Lève tes mains vers le Seigneur pour la vie de tes enfants qui meurent de faim aux coins de toutes les rues Lamentations de Jérémie 2/19". Nos jeunes ont besoin, comme l'indique ce verset de la Bible, de nos prières et de la Parole de Dieu. Ils ont faim de quelque chose; en réalité, ils ont faim de Dieu sans le savoir. Qui le leur dira? Qui les enseignera? Qui leur proposera de vivre les valeurs morales et spirituelles qui sont dans l'Evangile? Qui aura le courage de répondre a cette question.

Daniel Bodolec
_________________
ACCUEIL
CLIQUEZ SUR LE LIEN
http://webeglisevangelique.xooit.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 14 Fév - 11:55 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    WEB Eglise Evangélique Index du Forum -> PREDICATIONS -> EPREUVES Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com