WEB Eglise Evangélique Index du Forum

WEB Eglise Evangélique


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOYEZ LES BIENVENUS 
Publicités abusives de Google.Ne pas tenir compte merciPublicités abusives de Google.Ne pas tenir compte merciPublicités abusives de Google.Ne pas tenir compte merci  
Qu'est-ce que l'occultisme ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    WEB Eglise Evangélique Index du Forum -> PREDICATIONS -> L'occultisme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Bible Parole de DIEU
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2010
Messages: 258

MessagePosté le: Lun 15 Fév - 11:34 (2010)    Sujet du message: Qu'est-ce que l'occultisme ? Répondre en citant

1.1.1 Qu'est-ce que l'occultisme ?
Le mot français "occultisme" vient du latin "occultus" qui signifie caché ou secret. On range sous ce terme toutes les idéologies et toutes les activités qui mettent en mouvement des puissances invisibles. Leurs effets sont contrôlables mais l'origine de la puissance reste cachée. Notre monde matérialiste n'échappe pas à l'attrait de l'occultisme et des pays qui se glorifient d'être athées poussent très loin leurs études sur la parapsychologie. C'est un sujet qui ne laisse jamais personne indifférent.
1.1.2 Origine des différentes puissances
Le livre de la Genèse commence par ces mots : "Au commencement Dieu créa les cieux et la terre" (Genèse 1.1) C'est là une manifestation de puissance inimaginable; seule la foi comprend que les mondes furent formés par la Parole de Dieu (Hébreux 11.3). Satan est présenté dans la Bible comme un ange révolté contre Dieu (Esaïe 14 et Ezéchiel 28) qui emploie toute sa puissance pour contrecarrer les plans de Dieu et pour entraîner à sa suite le plus grand nombre d' humains. La Bible ne mentionne que deux sortes de puissances spirituelles : celle venant de Dieu et celle venant du Diable ; nous ne croyons pas à une énergie cosmique neutre indiquant l'avenir aux uns, guérissant les autres et accomplissant toute sorte de phénomènes inexpliqués.
1.1.3 Attention, danger !
S'il y a des gens qui voient le diable partout, il y en a d'autres qui ne le voient nulle part. Les deux positions sont fausses et le diable en tire parti. Il maintient les premiers dans une crainte servile et agit avec toute liberté envers les seconds. Qu'il soit ignoré ou adoré, l'important est qu'il puisse accomplir son travail de destruction.
1.1.4 Un chrétien peut-il être séduit?
Le premier stade de la séduction consiste à croire qu'on ne peut pas l'être. Si Paul craignait que les Thessaloniciens ou les Corinthiens ne soient séduits, ce n'est probablement pas parce qu'ils ne pouvaient pas l'être (2 Thessaloniciens 2.2 ; 2 Corinthiens 11.2-4)! Si en voiture vous prenez un sens interdit, vous risquez un accident grave, tous torts à votre charge ; si vous ne tenez pas compte des enseignements, et spécialement des interdictions de la Bible, vous aurez des "accidents" dans votre vie chrétienne et tous les torts seront aussi à votre charge.
1.3.1 L'arsenal satanique
Les buts de Satan sont simples dans le sens qu'ils sont entièrement opposés à ceux de Dieu :

  • entraîner le plus d'hommes possible dans le mal et à leur perte,
  • faire chuter les croyants.


Quant aux moyens employés, nous pouvons bien dire que tous les moyens sont bons, mais soulignons le mélange subtil de la vérité et de l'erreur, du bon et du mauvais. L'opposition systématique de Satan à Dieu l'amène à mettre en place une échelle de valeurs dites "inversées". Ainsi, dans le royaume des ténèbres, tout ce qui est interdit par Dieu est proclamé bon et louable. Son royaume a pour fondement le mal, sous la forme de

  • la violence,
  • la corruption,
  • les faux cultes.
1.3.2 La panoplie divineFace à cette puissance du mal, le croyant n'est pas sans ressource. Il lui est même accordé la faveur de contrecarrer les desseins du malin ; tout croyant est engagé dans un combat spirituel contre les puissances spirituelles qui sont dans les lieux célestes (Ephésiens 6). Un tel combat ne peut être victorieux sans :

  • la protection du sang rédempteur (Apoc. 12.11),
  • l'obéissance à la Parole de Dieu (Jean 5.18),
  • l'armure complète de Dieu (Ephésiens 6.10-20),
  • les dons spirituels (1 Corinthiens 12),
  • le jeune et la prière (Matthieu 17.21 ; Eph. 6.18),
  • l'humiliation (2 Chroniques 7.14),
  • un engagement déterminé (Psaume 106.19-23).
DEUXIEME PARTIE : IDENTIFICATION DE L'ENNEMIIntroductionLa première erreur consiste à voir l'ennemi là où il n'est pas : Satan est heureux de nous voir discuter et perdre notre temps pour savoir si les découvertes techniques peuvent être employées ou pas. Un couteau n'est ni bon ni mauvais, mais il peut servir au mal ou au bien, il en est de même d'une voiture ou d'un ordinateur, il en est de même de nos membres employés jadis comme des "esclaves de l'impureté" mais utilisés maintenant comme des "esclaves de la justice". La seconde de ne pas le voir là où il se cache réellement. Puisque notre thème est l'occultisme, nous allons essayer de donner une information générale permettant de débusquer l'ennemi derrière des façades souvent anodines, voire de bonne renommée.
2.1 Généralités2.1.1 Un avertissement clair
Il est intéressant de considérer les consignes que Dieu donne au peuple hébreu dans le désert du Sinaï par l'intermédiaire de Moïse: "Quand tu seras entré dans le pays que l'Eternel, ton Dieu, te donne, tu n'apprendras pas à faire selon les abominations de ces nations : il ne se trouvera au milieu de toi personne qui fasse passer par le feu son fils ou sa fille, ni devin qui se mêle de divination, ni pronostiqueur, ni enchanteur, ni magicien, ni sorcier, ni personne qui consulte les esprits, ni diseur de bonne aventure, ni personne qui interroge les morts ; car quiconque fait ces choses est en abomination à l'Eternel ; et à cause de ces abominations, l'Eternel, ton Dieu, les dépossède de devant toi. Tu seras parfait avec l'Eternel, ton Dieu. Car ces nations que tu vas déposséder, écoutent les pronostiqueurs et les devins ; mais pour toi, l'Eternel, ton Dieu, ne t'a pas permis d'agir ainsi." (Deutéronome 18.9-14) Ce passage, le plus complet concernant les pratiques dites occultes, établit clairement la gravité de cet abominable péché. Faisons remarquer qu'il y a deux catégories de personnes :

  • celles qui pratiquent ces choses,
  • celles qui les écoutent.


Les responsabilités sont différentes mais les deux sont coupables (cf. Romains 1.32).
2.1.2 L'Occultisme moderne
Il est bien clair que, depuis la chute de l'homme, Satan et ses démons interviennent dans la vie des hommes. Néanmoins, les 150 dernières années ont été extraordinaires, non seulement par les découvertes fantastiques de la science moderne, mais aussi par une recrudescence de l'occultisme, non seulement toléré mais accepté publiquement. En Israël, ce péché était puni de mort. Il en fut de même au cours des siècles : dans notre pays, des centaines de milliers de gens sont morts au Moyen Age, accusés de sorcellerie ou d'autres pratiques. En 1692, le fameux procès des sorcières de Salem se termina par 23 exécutions. Aujourd'hui, des sorcières avouées écrivent des livres et tiennent des rubriques dans les journaux, donnent des émissions à la radio et à la télévision. Le premier livre d'occultisme publié officiellement est sorti en 1831 : c'est "La voyante de Prévorst", du médecin allemand Kerner. En 1845, un jeune homme nommé Alexis Didier décide de "répandre la vérité spirite dans le monde" ; ses dons de clairvoyance sont extraordinaires. En 1846, une jeune fille, Angélique Cottin, manifeste de tels dons que les plus hautes instances scientifiques s'y intéressent ; voici une partie du rapport du professeur Arago à l'Académie des sciences : "J'ai vu deux fois la 'jeune fille électrique' : Une table à manger d'une moyenne grandeur et assez lourde a été plusieurs fois poussée et déplacée par le seul fait du contact de ses vêtements. Un canapé fort grand et lourd sur lequel j'étais assis, a été poussé violemment jusqu'au mur..." En 1848, aux Etats-Unis, les jeunes filles Fox inventent le code spirite. Ainsi le terrain sera prêt pour celui que l'on appelle le "prince des médiums" qui, à partir de l'Angleterre, fera rayonner le spiritisme sur l'Europe : Douglas Home. Ce dernier était capable, devant témoins, de se déplacer dans les airs. En 1857, celui qui sera connu sous le nom d'Allan Kardec publiera "Le livre des esprits" et fondera la "Société parisienne des études spirites" ; mort en 1869, sa tombe au Père Lachaise est constamment fleurie depuis 120 ans... En 1889, se tiendra à Paris le premier congrès spirite international. De nos jours, les présidents de la République, les ministres, les députés et les préfets consultent sans honte les médiums. Madame Soleil a dû organiser ses rendez-vous pour que les leaders de la majorité et de l'opposition ne se rencontrent pas dans sa salle d'attente...
2.1.3 Définissons les mots
  • Augures : Collège sacerdotal chez les Romains : son rôle était d'interpréter les signes et de faire des prédictions.
  • Charmes ou Enchantement ou Maléfice ou Envoûtement : Sort jeté par des procédés magiques.
  • Conjuration : Action surnaturelle par laquelle on commande à des puissances maléfiques.
  • Démon (du grec "daimon" : esprit, génie) : Suivant les époques, ils furent appelés ogres, faunes, satyres, naïades, dryades, lémures, mânes, trolls, géants, pixies, kelpies, djinns...
  • Divination : Art de découvrir l'avenir par divers procédés pronostiqueurs.
  • Exorciser : Chasser un démon hors d'une personne.
  • Faire passer par le feu son fils ou sa fille : Le culte de Moloc comportait des sacrifices humains. Les cultes actuels à Satan aussi.
  • Incantation : Emploi de formules magiques pour opérer un sortilège.
  • Lévitation : Soulèvement d'une personne ou d'un objet sans effort mécanique.
  • Magie ou Sorcellerie (du grec "mageia" - sorcellerie) : Pratiques qui reposent sur la notion que l'univers est régi selon les principes de correspondance entre macrocosme et microcosme. Au sens plus restreint, la magie est l'art de produire des phénomènes extraordinaires, inexplicables du fait qu'ils ne dérivent ni des forces de la nature, ni des aptitudes connues de l'homme.
  • Mancie (du grec manteia : divination) : Support divinatoire utilisé par la plupart des devins.
  • Nécromancie : Art d'évoquer les morts par la magie. (Des esprits mauvais se font passer pour les esprits des morts).
  • Oracle (du latin "orare" : parler) : Lieu où les peuples de l'Antiquité avaient coutume de consulter leurs divinités. Réponse donnée au prophète.
  • Parapsychologie ou Métapsychique : Etude des phénomènes supranormaux.
  • Philtre : Drogue magique.
  • Spirite : Personne qui communique avec les esprits.
  • Superstition : Fausses idées que l'on a de certaines pratiques religieuses.
  • Télékinésie : Déplacement d'objets sans contact.
  • Télépathie : Perception intuitive d'un événement qui affecte une autre personne.
  • Translation : Déplacement d'une personne d'un lieu à un autre de façon surnaturelle.
2.1.4 Réalité de la puissance démoniaqueS'il est incontestable qu'il y a du charlatanisme dans l'occultisme, de la fraude, une exploitation certaine de l'ineffable crédulité humaine, il est tout aussi certain qu'il est impossible d'expliquer logiquement de nombreux phénomènes surnaturels. Voici le témoignage d'un savant américain, John Taylor, appelé à contrôler lui même les agissements du médium Uri Geller capable, parmi bien d'autres choses, de tordre une fourchette à distance : "Moi, physicien érudit, depuis 20 ans voué à la recherche des mystères de la matière et de l'esprit, je me trouvais soudain le témoin confondu de ce que je savais ne pas pouvoir m'expliquer : et encore moins expliquer à des millions de téléspectateurs." Dans nos pays occidentaux, la puissance magique ne s'étale pas encore au grand jour comme dans certains pays, où toute la vie d'un peuple passe par les sorciers des villages. Il ne viendrait jamais à l'idée d'un Africain de nier la puissance occulte ou de se moquer du pouvoir des sorciers et des marabouts ; ils savent qu'elle est réelle et qu'ils sont capables de tuer à distance.
La Bible rend un témoignage sans équivoque à la puissance des magiciens dans le livre de l'Exode. Moïse fut confronté aux puissances démoniaques qui purent, jusqu'à un certain point, imiter la puissance divine. Il ne contesta pas la réalité de ces miracles extraordinaires, mais montra la supériorité de la puissance divine (Exode 7.11;Exode 7.22;Exode 8.7).
2.2 Méthodes2.2.1 Divers
  • Télévision : Au niveau technique, la TV est remarquable, elle pourrait être un instrument influençant favorablement les hommes : il n'en est rien. On assiste au contraire à des spectacles répétés de violence, d'immoralité et de magie. De nombreux parents laissent leurs enfants devant le petit écran toute la journée du mercredi pour la très simple raison que ce sont des programmes spécialement préparés pour les enfants. Faites l'essai une seule fois, regardez l'ensemble du programme et vous verrez que les dessins animés pour les enfants font souvent appel à la magie et sont ainsi, de façon lente mais sûre, une initiation aux pratiques occultes. Ainsi simplement en manipulant les boutons et en changeant de chaîne, vous pouvez vous trouver en direct avec le meurtre, les orgies sexuelles, la magie ou les séances spirites. Soit vous maîtrisez la TV, soit elle vous maîtrise : ne devenez pas un esclave, pensez à protéger vos enfants.
  • Ordinateurs : C'est une invention géniale s'il en est, mais présentant certains dangers. Généralement l'ordinateur vous fait payer très cher en temps et en argent les services exceptionnels qu'il vous rend ! Il fabrique une génération pour qui tout se règle par oui ou par non, par 0 ou 1. De plus, il met à la disposition des enfants un ensemble de possibilité de jeux plus ou moins bons. L'attrait de l'image qui bouge est irrésistible pour la plupart des humains, surtout si l'on peut, contrairement à la TV, converser et jouer avec l'ordinateur. Enfin, il faut savoir que plusieurs "jeux de rôle" sont des initiations à l'occultisme.
  • Musique rock : Plusieurs chanteurs de rock de renom sont des satanistes déclarés : ils affirment avoir vendu leur âme à Satan pour avoir la réussite. Les paroles de leurs chants sont des louanges au diable, des prières sataniques. Sans parler des messages subliminaux qui amènent ceux qui écoutent ces chants à des comportements soit agressifs, soit immoraux. D'un autre côté, toute musique rock n'est pas satanique!
  • Biofeedback : C'est une technique permettant de contrôler des fonctions du corps que Dieu n'a pas permis que nous contrôlions.
  • Amulettes, talismans, médailles : C'est l'équivalent européen du gri-gri africain. Ces objets, bénis ou magnétisés, sont censés protéger, apporter la chance, le bonheur, la réussite. Certains sont de petites boites contenant des formules magiques : il y a interdiction de les ouvrir sous peine de mort (Mahikari).
2.2.2 La pseudo-scienceQu'il soit bien précisé que les différents sous-titres ne caractérisent pas obligatoirement des activités occultes. Notre désir est d'attirer l'attention sur les techniques du Diable pour tromper et mettre sur les hommes des liens occultes, en particulier concernant les médecines dites "parallèles" : Leur origine n'est pas claire et il ne faut pas être étonné de voir de nos jours de plus en plus de salons de "l'occultisme et des médecines parallèles". Cette association devrait faire réfléchir sérieusement.

  • Homéopathie : Les grands espoirs suscités par la découverte du professeur Benveniste sont actuellement anéantis : l'eau n'a pas de mémoire, si bien que, de nos jours, personne ne peut encore expliquer qu'un produit qui ne contient aucune molécule de matière active puisse produire des effets. Certains parlent de l'intervention de "l'énergie cosmique" captée au cours des différentes succusions. certains homéopathes ont recours à des pratiques occultes.
  • Acupuncture : Elle a son origine dans la vieille Chine et est basée sur la philosophie orientale. Deux affirmations fondamentales la soutendent :
    1. Il existe une "énergie vitale" appelée "chi".
    2. Il y a des méridiens qui distribuent cette énergie mystérieuse à tous les membres du corps.


L'énergie serait contrôlée par le Yin et le Yang, des opposés universels négatif et positif. Toute maladie résulterait du manque de balance entre ces deux opposés. Les aiguilles plantées judicieusement permettraient de rétablir cet équilibre.

[*]Guérisons par les plantes : Personne n'est contre une médecine réellement naturelle, ni contre une infusion, mais on vous présentera parfois des potions plus ou moins magiques, aux recettes préparées par des moyens occultes. Il y a trois sortes de phytothérapeutes :
  1. ceux qui se refusent à utiliser le pendule ou tout autre moyen occulte pour poser leur diagnostic et prescrire leurs remèdes ;
  2. ceux dont les produits sont préparés en partant de principes philosophiques occultes ;
  3. ceux qui ne travaillent qu'avec l'aide de moyens occultes.
[*]Iridologie et auriculothérapie : Un journal sous-titrait : "Fantaisies agréables à l'œil et douces à l'oreille"... Une chrétienne est venue me louer les qualités extraordinaires de son iridologue qui, sans l'avoir examinée, lui a dit tout ce qu'elle avait. L'iris, l'oreille ne sont que des supports pour donner confiance. Plusieurs des médecins qui utilisent ces méthodes sont simplement des médiums. [*]Imposition des mains et hypnose : Elle est présentée aux Etats-Unis comme une thérapie hors du commun et commence à être enseignée dans les hôpitaux et les écoles d'infirmières. [*]Radiesthésie et pendule : Beaucoup de gens sentent des radiations. Le meilleur moyen de les interpréter est de se servir d'un pendule (objet de poids divers pendu au bout d'un fil) ou d'une baguette de coudrier. Sous l'action de ces prétendues radiations terrestres, le pendule tourne et la baguette monte, frappe, ou tourne. On commence par trouver de l'eau, puis à indiquer la profondeur de l'eau ; puis on questionnera le pendule pour savoir si tel ou tel aliment convient ; puis on recherchera des objets, des métaux précieux, ou des personnes, pour en arriver à la télé-radiesthésie, qui permet de retrouver des objets ou des personnes en les situant sur une carte géographique. Inutile de dire que, dans ce dernier cas, les radiations n'ont plus rien à voir : c'est de la divination par le pendule. Ecoutons la conclusion du Professeur Henri Devaux, de l'Institut de France, Professeur à la faculté de Bordeaux : "Les chrétiens ont à se méfier du danger moral et spirituel que recouvre cette pseudo science baptisée du nom ambitieux de radiesthésie... elle est parente du spiritisme et de toutes ses prétendues révélations." Osée dira : "Mon peuple est détruit faute de connaissance... mon peuple interroge son bois, son bâton est son oracle, car l'esprit de fornication égare ; et il se prostitue se soustrayant à son Dieu." (4.6,12) [*]Télépathie : La télépathie est largement utilisée pour communiquer entre médiums ou lors de séances occultes.
    2.2.3 Les "fausses" religions
    • Un autre Jésus : Adorer un "Jésus" qui est différent de celui présenté par les Ecritures est un acte d'idolâtrie. Le Christ des Mormons n'est pas le Christ de l'Evangile. Et que dire de Georges Roux ou de Moon, qui se présentent comme le Messie ?
    • Doctrines de démons : Ce peut être des hérésies qui portent atteinte à la personne et à l'œuvre de Jésus Christ. La défense de se marier et l'abstention obligatoire des viandes sont aussi appelées des doctrines de démons (1 Timothée 4.1-3).
    • Yoga : La plupart des religions orientales pratiquent le yoga qui est le chemin le plus sûr pour le salut. C'est une grossière erreur de penser qu'il s'agit d'une simple gymnastique. Le but suprême est de se fondre dans la divinité, de devenir Dieu, la méditation amenant à la passivité, les postures et les mantras mettant en relation avec les puissances des ténèbres.
    • Mouvement dit charismatique : Nous nous réjouissons de tous les charismes (dons) authentiques que Dieu donne à son peuple, mais le mouvement "charismatique" actuel, dans son extrême variété, caractérisé essentiellement par une recherche et une pratique anormale du "parler en langues", contient de façon évidente une charge occulte dont il faut se méfier. Il est bien entendu que ce fléau n'affecte pas seulement les mouvements dits "charismatiques".
    2.2.4 La superstitionElle est le premier pas vers l'occultisme. Elle est une contrefaçon de la foi. Ces expressions qui peuvent sembler anodines sous entendent l'activité d'une puissance qui ne saurait être divine. Voici quelques exemples :

    • Jamais deux sans trois.
    • Les chats noirs portent malheur.
    • Araignée du soir : espoir.
    • Nez pointu : signe de méchanceté aigu.
    • Le chiffre 13 porte bonheur (ou malheur).
    • Ne jamais passer sous une échelle.
    • Placer sa bible sous l'oreiller.
    • Mettre un fer à cheval sur sa porte.
    • Faire un vœu si on voit une étoile filante.
    • Crainte d'ouvrir un parapluie dans la maison.
    • Porter une amulette, etc...
    2.2.5 Prédictions, divinationQue la prédiction soit faite comme un jeu auquel on ne croit pas, que l'on "tire les cartes" avec des amis "pour passer le temps", que l'on consulte un médium "juste pour voir", ne change rien à la responsabilité de celui qui le fait. C'est s'engager sur un terrain ennemi, sur un terrain interdit, où Dieu ne garantit sa protection ni aux incrédules, ni aux croyants. Le contact avec l'occultisme est toujours dangereux car il est une désobéissance à Dieu, un mépris de ses commandements, un rejet de son amour, une dépendance anormale d'un objet, une foi en quelque chose ou quelqu'un qui n'est pas Dieu. Beaucoup prédisent l'avenir "pour s'amuser" jusqu'au jour où ils sont les premiers surpris de voir les choses prédites se réaliser... une puissance occulte est derrière la scène et utilise cette désobéissance pour entraîner la personne plus loin dans le domaine de l'occultisme. Toute divination réelle suppose généralement

    • un "don de clairvoyance",
    • un support matériel appelé mancie,
    • un rituel magique (prières, paroles ou gestes mystérieux).


    La Bible nous met sérieusement en garde contre ce péché : Lévitique 19.31 ; Deutéronome 18.9-14 ; Esaïe 8.19 ; 44.24-25 ; Michée 3.6 ; 5.11-12 ; Jérémie 29.8-9 ; 2 Rois 1.2-3 ; Actes 16.16.

    • Chiromancie : La chiromancie, ou divination par la lecture des lignes de la main, est largement pratiquée par les médiums et les "diseuses de bonne aventure". Une seule expérience suffit à tisser un lien occulte sur la personne et à entraîner des désordres dans sa vie spirituelle, voire physique.
    • Cartomancie : Les cartes à jouer ont été inventées en France en 1392 pour l'usage personnel du roi Charles VI alors qu'il était malade mental. Le roi représente le diable ; la dame, Marie mère de Jésus et, d'une manière blasphématoire, notre Seigneur est représenté comme le valet, fils de l'union de Satan et de Marie... Compte tenu de leur origine, on n'est pas étonné de les trouver comme support pour la divination ; elles stimuleraient les capacités médiumniques des individus. Le jeu de tarots est le support le plus employé pour la cartomancie.
    • Nécromancie : Le médium met soit disant en rapport avec l'esprit d'un défunt. Beaucoup de personnes s'imaginent ainsi dialoguer avec un être cher alors qu'ils sont odieusement trompés par un démon.
    • Graphologie : L'étude de l'écriture peut donner des renseignements importants sur le caractère d'une personne ; l'écriture reflète la personnalité. Néanmoins, elle sert parfois de support pour la divination. L'écriture automatique est un signe caractéristique d'intervention démoniaque.
    • Cristallomancie : C'est la divination par l'intermédiaire d'une boule de cristal. Le médium est seul à voir les diverses images mais elles sont réelles pour lui. 1 Samuel 28 ne nous précise pas si cette spirite utilisait une boule de cristal mais Saül lui demande : "Que vois-tu?" (v 13).
    • Astrologie et horoscopes (Esaïe 43.13) : Elle se voudrait science mais n'est que divination. L'astronome Paul Couderc de l'observatoire de Paris écrit : "Il n'existe pas de nos jours, sur toute la terre, un seul astronome, grand ou petit, qui croit à l'astrologie. Oui, le soleil chauffe la terre et y entretient la vie ; mais il ne s'ensuit pas qu'il s'intéresse à vos affaires de cœur. Oui, la lune participe aux marées, mais elle ne vous conseille pas dans le choix d'un billet gagnant... Oui, Jupiter est une belle planète, mais sa présence au milieu de notre ciel de nativité ne garantit en rien votre succès au baccalauréat..." Nous pouvons faire remarquer que les signes du zodiaque fixés du temps de Ptolémée, ne correspondant plus aux constellations dont ils portent le nom ; car l'axe de rotation de la Terre ne conserve pas une direction immuable dans l'espace. Ainsi à cause du léger recul annuel de la Terre et qui s'élève au cours des siècles, les constellations antiques ne se trouvent plus dans les cases qui portent leur nom ! De plus, l'astrologie travaille imperturbablement avec la notion du soleil tournant autour de la terre... Non, l'astrologie n'est pas sérieuse ; d'ailleurs les astrologues ne font pas fortune en prédisant pour eux mêmes le numéro gagnant de la loterie mais en vous faisant croire qu'ils peuvent annoncer votre avenir et vos chances de gagner. Si ça ne marche pas, ils ont tout de même gagné le prix de la consultation. Signalons encore les Biorythmes. Votre astrologue vous indiquera vos jours de chance et vos mauvais jours... L'Express du 1er Janvier 1984 titrait sur sa page de couverture : "L'Astrologie envahit tout" : elle est dans tous les journaux, à la radio, à la télévision... et même dans certains calendriers des PTT en France ! Après la superstition, elle devient souvent le second échelon vers les pratiques occultes.
    2.2.6 La MagieC'est un ensemble de techniques permettant de communiquer avec les forces occultes et d'influer en bien ou en mal sur autrui. Le livre des Actes nous parle de Simon le magicien (8.9) et d'Elymas, appelé par Paul, fils du diable (13.8-10).

    • Magie noire ou sorcellerie : Le but est de se venger, de faire du mal aux autres. C'est une forme très grave du péché d'occultisme. Les sorciers essayent de s'approprier le plus possible de puissance satanique. Aujourd'hui, comme toujours, de telles personnes existent. Ne vous imaginez pas qu'une sorcière est une vieille personne vêtue de noir, décharnée, avec le nez crochu, et de grosses verrues. Les sorcières modernes peuvent être de belles jeunes filles élégantes et distinguées, c'est peut-être votre chef de service ou la secrétaire du patron... La Bible nous dit que Satan se déguise en ange de lumière et ses ministres en ministres de justice (anges gardiens,...) il est maître dans l'art de tromper et de séduire. Les livres de magie portent souvent des noms pieux : leur lecture est comparable à une adhésion au royaume de Satan. Citons :
      • Le bouclier spirituel,
      • La bénédiction sainte à l'usage des chrétiens pieux,
      • Le livre scellé de 7 sceaux,
      • Les 6° et 7° livres de Moïse.


      Il existe une magie de sort qui consiste à envoyer à distance des maladies ou des malheurs sur telle ou telle personne. Cette magie peut aller jusqu'à produire la mort physique chez autrui.

    • Magie blanche : Beaucoup de personnes "de bonne volonté" se trouvent avec des "dons" surnaturels, sans les avoir réclamés pour elles-mêmes. Elles pensent que ce sont des dons divins et essayent de les mettre au service de l'humanité. D'autres, par des potions magiques, essayent d'aider l'humanité souffrante. Le diable ne donne rien gratuitement : ces différents pouvoirs, apparemment acceptables, tissent des liens occultes sur les personnes qui en sont les bénéficiaires. Attention aux choses pas claires, aux formules magiques, aux pouvoirs surnaturels "gratuits"!
    2.2.7 SpiritismeDerrière la magie, ou les différentes mancies se cachent les démons, les esprits mauvais ; elles sont donc des formes de spiritisme. Nous appelons ici "spiritisme" le contact direct avec les puissances des ténèbres.

    • Tables tournantes : C'est généralement par là que l'on commence, "pour s'amuser". La table tourne, la table se soulève : c'est une expérience exaltante qui fait prendre conscience des forces spirituelles invisibles.
    • Interrogation des esprits : Il y a toutes sortes de méthodes pour communiquer avec les esprits: verres qui se déplacent, nombre de coups correspondant à oui ou à non, lettres d'un jeu de Scrabble, etc. Un esprit peut aussi s'emparer facilement des organes vocaux d'un être humain (qui joue le rôle d'intermédiaire, de "médium") et ainsi dialoguer avec ceux qui l'interrogent. N'oublions jamais que Satan est le père du mensonge et que les renseignements que donnent les démons sont souvent trompeurs (cf. Actes 19.13). De toute manière, c'est un péché parce que c'est une chose interdite par Dieu.
    2.2.8 Culte à SatanC'est la forme la plus grave de l'occultisme. Les personnes ayant des capacités médiumniques sont souvent attirées à aller de plus en plus loin. La recherche de puissance est pour eux non seulement enviable pour "être quelqu'un" mais aussi indispensable, car les démons se livrent entre eux des luttes sans merci. La personne intéressée par les puissances occultes sera amenée, souvent de force, à signer un pacte avec Satan, cela avec son propre sang, au cours de cérémonies où des démons se matérialisent. Ces personnes reçoivent un "démon protecteur" ou esprit familier, qui les protégera et leur donnera des pouvoirs exceptionnels tant que la personne restera dans le chemin de Satan. Une désobéissance sera réprimée par une punition : maladie ou torture. Ainsi la victime devient de plus en plus dépendante des démons et accepte, sous peine de mort, la participation à des "messes noires" où des sacrifices humains sont encore offerts. Ces rencontres se terminent toujours en orgies sexuelles et les bébés illégitimes ne sont pas déclarés mais gardés comme victimes pour les sacrifices. Ce culte satanique se répand de plus en plus. La première église satanique fut crée aux Etats-Unis en 1966 ; trois ans après, il y avait 6 000 membres. Cette vague de mal déferle sur l'Europe à grande vitesse, pratiquement toutes les grandes villes ont des salles pour les cultes à Satan.
    TROISIEME PARTIE : DELIVRANCE, EXORCISME ET CURE D'AME
    Il n'est pas possible, dans le cadre de cette étude de développer un tel sujet. Je ne donnerai donc que quelques grandes lignes
    3.1 Chair, Maladie ou démon ?
    Après avoir ignoré l'agissement des démons, on risque, suite à une information comme celle-ci, de voir des démons partout. Je n'ai plus de responsabilité : c'est le démon qui me fait mettre en colère, qui me fait convoiter ceci ou cela... N'oublions pas que nous sommes bien capables de convoiter de nous même, sans l'aide de Satan (pendant le millénium, Satan est lié néanmoins, le mal sera encore sur la terre).
    3.1.1 Chair ou démon ?
    La chair ne se chasse pas mais se crucifie, : les démons ne se crucifient pas mais se chassent. Prenons l'exemple d'une personne ayant, avant sa conversion, pratiqué une forme d'occultisme. Tous ceux qui travaillent dans la "cure d'âme", dans la "relation d'aide", dans le "ministère pastoral", savent que, pour des raisons qui leur échappent en partie, des liens peuvent rester sur le croyant après sa conversion. Ces liens doivent être déliés pour que la personne soit réellement libre. Dans d'autres cas, la délivrance est complète au moment de la conversion. Nous trouvons peut être une image biblique dans la résurrection de Lazare : le Seigneur donne la vie à Lazare, mais lorsque Lazare sort, il a encore toute l'apparence d'un mort : il est pieds et mains liés dans des bandelettes et ce sont les disciples qui reçoivent l'ordre de le délier et de le laisser aller (Jean 11.44). Ainsi, si le Seigneur seul peut opérer une nouvelle naissance, il confie aux siens le ministère de délier ceux qui portent encore les marques de l'esclavage de l'ennemi.
    3.1.2 Maladie ou démon ?
    Il y a des maladies qui sont d'origine démoniaque, elles ne répondent pas aux traitements courants, mais il n'y a pas le démon derrière toute maladie. La maladie est liée à la chute et aucun de nous ne meurt en bonne santé ! Veillons à ne pas culpabiliser davantage une personne qui est malade, spécialement si elle souffre de dépression ou de maladie mentale. On ne peut poser un diagnostic qu'après avoir écouté la personne. D'une façon générale, les personnes qui pensent avoir un démon n'en ont pas!
    3.2 Confession et renonciation
    Il y aurait bien moins de problèmes individuels et collectifs si la confession des péchés était faite non seulement à Dieu (qui seul peut les pardonner) mais à des personnes de confiance qui peuvent nous porter dans la prière, nous aider à sortir de nos problèmes (Jacques 5). Rares sont les personnes qui sont délivrées de liens occultes sans l'intervention d'une aide extérieure. Rares sont les personnes qualifiées pour recevoir une confession et pour aider autrui. Pour pouvoir être délié, toute pratique occulte doit être confessée, jugée, abandonnée. Il faut qu'il y ait une prise de position nette : un renoncement clair et total.
    _________________
    ACCUEIL
    CLIQUEZ SUR LE LIEN
    http://webeglisevangelique.xooit.com


    Revenir en haut
    Visiter le site web du posteur
    Publicité






    MessagePosté le: Lun 15 Fév - 11:34 (2010)    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    WEB Eglise Evangélique Index du Forum -> PREDICATIONS -> L'occultisme Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers:  

    Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
    Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
    Traduction par : phpBB-fr.com