WEB Eglise Evangélique Index du Forum

WEB Eglise Evangélique


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOYEZ LES BIENVENUS 
Publicités abusives de Google.Ne pas tenir compte merciPublicités abusives de Google.Ne pas tenir compte merciPublicités abusives de Google.Ne pas tenir compte merci  
Le retour de jésus, un événement solennel

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    WEB Eglise Evangélique Index du Forum -> . -> FIN DES TEMPS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Bible Parole de DIEU
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2010
Messages: 258

MessagePosté le: Sam 20 Fév - 13:31 (2010)    Sujet du message: Le retour de jésus, un événement solennel Répondre en citant

Comme dans les jours de Noé, on constatera la fièvre des affaires et la recherche des plaisirs; on vendra, on achètera; on plantera, on se mariera et on donnera en mariage, sans penser à Dieu et à la vie à venir ... En vue de ce jour, redoutable entre tous, Dieu, par Sa Parole, adjure Son peuple dans les termes les plus émouvants à sortir de sa léthargie spirituelle et à rechercher Sa face par la prière et l'humiliation:  Sonnez du cor en Sion, poussez des cris sur la montagne de ma sainteté! Qu'ils tremblent, tous les habitants ... »



Les signes du retour de Jésus
« Quand ces choses commenceront à arriver, leur avait-il dit, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche. » Appelant leur attention sur les arbres qui bourgeonnent au printemps, il ajouta : « Dès qu'ils ont poussé, vous connaissez de vous-mêmes, en regardant, que déjà l'été est proche. De même, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le royaume de Dieu est proche. » (Luc 21.28, 30, 31)

Hélas! dans la mesure où l'humilité et la piété avaient fait place, dans l'Église, à l'orgueil et au formalisme, l'amour pour le Sauveur et la foi en son retour s'étaient refroidis. Absorbés par la mondanité et la recherche du plaisir, ceux qui professaient être le peuple de Dieu étaient devenus aveugles aux signes des temps. La doctrine de la seconde venue du Seigneur avait été négligée; les textes de l'Écriture s'y rapportant avaient été obscurcis par de fausses interprétations. Tel était tout spécialement le cas des Églises d'Amérique. La liberté et le confort dont jouissaient toutes les classes de la société, la soif de richesses et de luxe, la hantise de la popularité et de l'influence, qui semblaient à la portée de tous, avaient poussé les gens à concentrer leurs intérêts et leurs espérances sur les choses de cette vie, et à reléguer dans un lointain avenir le jour solennel où le monde actuel disparaîtra.
L'apostasie précède le retour de Jésus
En attirant l'attention de Ses disciples sur les signes de Son retour, le Sauveur leur avait annoncé une apostasie générale devant précéder immédiatement ce grand événement.
Comme dans les jours de Noé, on constatera la fièvre des affaires et la recherche des plaisirs; on vendra, on achètera; on plantera, on se mariera et on donnera en mariage, sans penser à Dieu et à la vie à venir.
L'exhortation du Sauveur à ceux qui vivent en ce temps est celle-ci : « Prenez garde à vous-mêmes, de crainte que vos coeurs ne s'appesantissent par les excès du manger et du boire, et par les soucis de la vie, et que ce jour ne vienne sur vous à l'improviste. » « Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d'échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l'homme. » (Luc 21.34, 36)

Dans l'Apocalypse, le Sauveur indique en ces termes l'état de l'Église des derniers temps : « Tu passes pour être vivant, et tu es mort. » À ceux qui ne veulent pas sortir de leur indifférence, cet avertissement est donné : « Si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur, et tu ne sauras pas à quelle heure je viendrai sur toi. » (Apocalypse 3.1,3)
Se préparer pour le retour de Jésus
Les hommes devaient non seulement être prévenus du danger qu'ils couraient, mais réveillés et exhortés à se préparer en vue des événements solennels devant survenir à la fin du temps de grâce.

Les prophètes l'avaient dit : « Le jour de l'Éternel est grand, il est terrible : Qui pourra le soutenir? Qui pourra subsister devant Celui dont les « yeux sont trop purs pour voir le mal », et qui « ne peut pas regarder l'iniquité »? Pour ceux qui, tout en disant : « Mon Dieu, nous te connaissons », « violent son alliance », « courent après les dieux étrangers », cachent leurs transgressions et aiment les sentiers de l'iniquité, le jour du Seigneur sera un jour de « ténèbres, et non de lumière » (Joël 2.11; Habakuk 1.13; Osée 8.2, 1; Psaume 16.4; Amos 5.20), d'obscurité, et non de clarté. « En ce temps-là, dit l'Éternel, je fouillerai Jérusalem avec des lampes, et je châtierai les hommes qui reposent sur leurs lies, et qui disent dans leur coeur : L'Éternel ne fait ni bien ni mal. » « Je punirai le monde pour sa malice, et les méchants pour leurs iniquités; je ferai cesser l'orgueil des hautains, et j'abattrai l'arrogance des tyrans. » « Ni leur argent ni leur or ne pourront les délivrer. » « Leurs biens seront au pillage, et leurs maisons seront dévastées. » (Sophonie 1.12, 18, 13; Ésaïe 13.9)

Contemplant de loin ce temps redoutable, le prophète Jérémie s'écrie : « Je souffre au-dedans de mon coeur.... Je ne puis me taire; car tu entends, mon âme, le son de la trompette, le cri de guerre. On annonce ruine sur ruine, car tout le pays est ravagé. » (Jérémie 4.19, 20)

« Ce jour est un jour de fureur, un jour de détresse et d'angoisse, un jour de ravage et de destruction, un jour de ténèbres et d'obscurité, un jour de nuées et de brouillards, un jour où retentiront la trompette et les cris de guerre contre les villes fortes et les tours élevées. » « Voici, le jour de l'Éternel arrive, jour cruel; jour de colère et d'ardente fureur, qui réduira la terre en solitude, et en exterminera les pécheurs. » (Sophonie 1.15, 16; Ésaïe 13.9)

En vue de ce jour, redoutable entre tous, Dieu, par Sa Parole, adjure Son peuple dans les termes les plus émouvants à sortir de sa léthargie spirituelle et à rechercher Sa face par la prière et l'humiliation :
« Sonnez du cor en Sion, poussez des cris sur la montagne de ma sainteté! Qu'ils tremblent, tous les habitants de la terre, car le jour de l'Éternel vient! oui, il est proche! » « Publiez un jeûne, une convocation solennelle! Assemblez le peuple, formez une sainte réunion! Assemblez les vieillards, assemblez les enfants, même les nourrissons à la mamelle! Que l'époux sorte de sa demeure, et l'épouse de sa chambre! Qu'entre le portique et l'autel pleurent les sacrificateurs, serviteurs de l'Éternel. » « Revenez à moi de tout votre coeur, avec des jeûnes, avec des pleurs et des lamentations! Déchirez vos coeurs et non vos vêtements, et revenez à l'Éternel votre Dieu; car il est compatissant et miséricordieux, lent à la colère et riche en bonté. » (Joël 2.1, vers. de Lausanne, 15-17, 12, 13)
Une grande réforme précède le retour de Jésus
Une grande réforme devait se produire pour préparer un peuple digne de subsister au jour de Dieu.
Voyant que plusieurs de ceux qui prétendaient être ses enfants n'édifiaient pas en vue de l'éternité, Dieu, dans Sa miséricorde, allait leur adresser un message d'avertissement pour les arracher à leur torpeur et les amener à se préparer pour la venue du Seigneur.


Cet avertissement se lit dans le quatorzième chapitre de l'Apocalypse, où est relatée la proclamation, par trois anges descendus du ciel, d'un triple message immédiatement suivi de la venue du Fils de l'homme pour moissonner la terre. Le premier de ces avertissements annonce au monde l'approche du jugement. Le prophète contemple un ange « qui vole par le milieu du ciel, ayant un Évangile éternel, pour l'annoncer aux habitants de la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue, et à tout peuple. Il dit d'une voix forte : Craignez Dieu, et donnez-lui gloire, car l'heure de son jugement est venue; et adorez celui qui a fait le ciel, et la terre, et la mer, et les sources d'eaux. » (Apocalypse 14.6, 7)

Ce message, est-il dit, fait partie de l'« Évangile éternel ». Or, la proclamation de l'Évangile n'a pas été confiée aux anges, mais aux hommes. Les trois anges sont chargés de la direction de cette oeuvre destinée à assurer le salut de la race humaine; mais la prédication de l'Évangile proprement dite est faite par les serviteurs de Dieu vivant sur la terre.

Cet avertissement fut effectivement donné au monde par des hommes fidèles, attentifs aux directions du Saint-Esprit et à l'enseignement des Écritures, des hommes respectueux de la « parole prophétique » « plus certaine », comparée par l'apôtre Pierre à « une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu'a ce que le jour vienne à paraître et que l'étoile du matin se lève dans vos coeurs ». Ils en avaient recherché la connaissance comme un trésor plus précieux que l'argent et l'or. (2 Pierre 1.19; voir Proverbes 3.14) C'est à ces hommes-là que le Seigneur révéla ce qui concerne son royaume. « L'amitié de l'Éternel est pour ceux qui le craignent, et son alliance leur donne instruction. » (Psaume 25.14)
_________________
ACCUEIL
CLIQUEZ SUR LE LIEN
http://webeglisevangelique.xooit.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 20 Fév - 13:31 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
La Bible Parole de DIEU
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2010
Messages: 258

MessagePosté le: Sam 20 Fév - 13:32 (2010)    Sujet du message: Le retour de jésus, un événement solennel Répondre en citant

Les conducteurs religieux ignorent le temps du 2nd retour de Jésus
C'est également à « ceux qui l'attendent » que Jésus-Christ « apparaîtra sans péché, une seconde fois », « pour leur salut ». Le message du retour du Sauveur, de même que la nouvelle de Sa naissance, ne fut pas confié aux conducteurs religieux. Ces derniers, ayant rompu leur communion avec Dieu et refusé la lumière céleste, n'étaient pas de ceux dont Paul parle en ces termes : « Mais vous, frères, vous n'êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur; vous êtes tous des enfants de la lumière et des enfants du jour. Nous ne sommes point de la nuit ni des ténèbres. » (Hébreux 9.28; 1 Thessaloniciens 5.4, 5)

Les « sentinelles » postées « sur les murs de Sion » auraient dû être les premières à recevoir la nouvelle de la venue du Seigneur, à en proclamer l'imminence, à exhorter leurs auditeurs à s'y préparer. Mais, rêvant de paix et de sécurité, elles vivaient dans une douce quiétude, tandis que le peuple sommeillait dans ses péchés.
Perçant les siècles du regard, Jésus avait vu son Église semblable au figuier stérile, couvert d'un feuillage prétentieux, mais dépourvu de fruits. On y observait ostensiblement les formes de la religion, tandis que la vraie humilité, la conversion et la foi, seules agréables à Dieu, faisaient défaut. Au lieu des grâces de l'Esprit, on y manifestait l'orgueil, le formalisme, la propre justice, l'égoïsme et l'oppression. Une Église refroidie fermait les yeux aux signes des temps. Dieu ne l'avait pas abandonnée, il n'avait pas manqué de fidélité envers elle, mais elle s'était elle-même soustraite à son amour. Ayant refusé de se soumettre aux conditions requises, elle n'avait point bénéficié des promesses de Dieu la concernant.



Telle est la conséquence inévitable de l'indifférence à l'égard des privilèges que Dieu accorde aux siens. Dès que l'Église cesse de marcher dans la lumière, dès qu'elle néglige d'en mettre à profit tous les rayons et d'accomplir tous les devoirs qu'elle impose, la religion dégénère en un formalisme exempt de piété vivante. Cette vérité s'est maintes fois confirmée dans l'histoire de l'Église. Dieu demande à son peuple des actes de foi et d'obéissance proportionnés aux bénédictions reçues. Or l'obéissance exige un sacrifice et implique une croix. Voilà la raison pour laquelle tant de gens qui se disaient disciples de Jésus-Christ refusèrent la lumière du ciel et, comme jadis les Juifs, ne connurent pas le temps où ils étaient visités. (Luc 19.44) En raison de leur orgueil et de leur incrédulité, Dieu les abandonna pour révéler Sa vérité à ceux qui, semblables aux bergers de Bethléhem et aux mages d'Orient, avaient profité de toutes les lumières qu'ils avaient reçues.
_________________
ACCUEIL
CLIQUEZ SUR LE LIEN
http://webeglisevangelique.xooit.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:52 (2017)    Sujet du message: Le retour de jésus, un événement solennel

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    WEB Eglise Evangélique Index du Forum -> . -> FIN DES TEMPS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com